Au cours de ses 120 ans d’exploitation, l’usine de production d’alumine de Gardanne a régulièrement évolué. Les procédés de fabrication, la spécificité des produits, les volumes de production ont influé sur sa gestion des résidus de bauxite. En 1996, lors de la signature de la Convention de Barcelone, l’engagement est pris de cesser les rejets de résidus de bauxite en mer le 31 décembre 2015. Comment Alteo Gardanne prépare-t-elle cette mutation technologique ? Que va-t-il se passer ensuite ? Eléments de réponse ici.